14 avril 2014

| Art

LE GRAND LIVRE DE RUINART
La Maison de Champagne Ruinart poursuit son engagement dans le domaine de l’art. Le jeudi 3 avril, la Maison présentait en avant-première l’oeuvre de Georgia Russell.
Passionnée par les livres anciens, la jeune artiste plasticienne écossaise, en a fait la matière première de ses oeuvres, les façonnant et les découpant avec finesse et précision grâce à son scalpel.


Georgia Russell a réalisé une sculpture grandiose qui met en lumière les mots ainsi que le patrimoine historique de Ruinart. Une œuvre grandiose dont l’origine n’est autre que le Grand Livre de compte initié par Nicolas Ruinart en 1729.

Pour imaginer un coffret dédié au Blanc de Blancs, Georgia Russell s’est inspirée des crayères spectaculaires de la Maison. Ces gigantesques cathédrales de craie ont en effet trouvé un réel écho dans son travail. L'artiste sublime le flacon avec un étui d’une blancheur immaculée. Les multiples entailles cisèlent la parure avec précision et finesse et jouent avec la lumière du Chardonnay. L’effet de loupe propage à l’infini ses reflets couleur or.



Le lancement avait lieu à Paris, dans l’ancien hôtel particulier de Calouste Gulbenkian, grand collectionneur d’art. Un retour au XVIIIème était proposé aux invités à travers un parcours initiatique. Entre personnages en tenues d’époque jouant aux cartes et duels d’escrimes, ils ont découvert l’oeuvre originale de Georgia Russell.

Découvrez l'artiste et son travail en vidéo :


Georgia Russell présentera sa création sur les grandes foires d'art contemporain mondiales, qui accueillent également un bar Ruinart.
(visuels: @ Ruinart)